Promosalons vous parle n°45

Patrizia Ferrandi, déléguée de Promosalons Italie prend la parole. Le gouvernement italien donne les premiers signaux pour le redémarrage des salons en juillet et le salon du meuble italien confirme sa tenue en septembre 2021.

Si l’AEFI, Association des Foires et Salons Italiens, rappelle que du 1er au 31 mars 2020 la filière événementielle italienne n’a travaillé que 53 jours, entraînant une baisse du chiffre d’affaires d’environ 80% par rapport à 2019, un signal important a cependant été annoncé le mardi 13 avril 2021 suite au Sommet qui s’est déroulé à Rome : la reprise du secteur est annoncée pour juillet.

Les Ministres des Affaires Etrangères Luigi Di Maio, du Tourisme Massimo Garavaglia, du Développement économique Giancarlo Giorgetti, et de la Santé Roberto Speranza ainsi que les représentants de l’AEFI ont tous participé à ce sommet. Si aucune information officielle n’a été communiquée, le Ministre Giorgetti a cependant confirmé :
"Pour le secteur des foires et salons, nous avons planifié la reprise de l’activité et l’organisation des salons à partir du mois de juillet". Pour le moment, il ne s’agit que de promesses dépendantes de la réouverture progressive à partir du mois de mai, de la baisse de la courbe épidémiologique ainsi que de la vaccination.

Selon l’AEFI, il faut attendre des dates plus précises pour parler d’une reprise effective mais le sujet de la réouverture devrait être abordé dans les prochains jours.
Les salons ont également mis en place des structures adéquates au "Protocole AEFI de réglementation pour la limitation de la diffusion de la Covid-19 dans les foires et salons". Un protocole qui a été développé par le Comité Technique Scientifique (CTS) en juin 2020 et renforcé par l’AEFI en février 2021 en prévision d’une réouverture.

Ainsi, on commence à parler d’un possible retour des salons en présentiel avec en première ligne les salons de la mode :

  • Pitti Uomo : des rumeurs indiqueraient un possible décalage en juillet pour une édition physique.
  • Milano Moda Uomo : la prochaine édition est fixée du 18 au 22 juin mais il est possible qu’il y ait des changements selon le report des dates de Pitti Uomo.
  • Milano Unica : la 33ème édition est prévue en présentiel en juillet.

Le calendrier de septembre est plus certain. Le salon Salone Del Mobile, l’un des événements clé du Made in Italy dans le monde, vient de confirmer sa tenue du 5 au 10 septembre. La 59ème édition du salon aura un format inédit. L’événement sera confié à un "curateur" de renommée internationale et aura pour objectif de "renforcer les liens, les relations et les actions avec le tissu économique et social qui reconnait la centralité et l’importance du Salone Del Mobile".

Gianfranco Marinelli, le Président de FederlegnoArredo Eventi, souligne : "Grâce aux supports reçus par les institutions, en particulier par le Président de la République, Sergio Mattarella et par la Présidence du Conseil ainsi que la volonté des entreprises à contribuer à la réussite du salon, nous serons en mesure de donner vie à un salon innovant et attractif sur le plan international".

Le Maire de Milan, Giuseppe Sala, affirme que la tenue du salon est un message d’espoir et de confiance pour la reprise. Le Président de la République a même confirmé sa disponibilité le jour de l’inauguration. Le signal de la reprise est fort, d’autant plus que le calendrier italien affiche également des salons comme : Mipel, Micam Milano, The One Milano, Lineapelle, Filo.
Sources : AEFI et RIPRODUZIONE RISERVATA

Le Comité Foires Industries (CFI) a apprécié l’intérêt démontré par le gouvernement, qui semble s’engager pour ce secteur et souligne que pour être optimal en termes économiques, cela "nécessite la pleine activité des structures hôtelières, de la restauration et des transports car la participation européenne représente 68% des participants."
Source : MILANO FINANZA FASHION

Cologne a lancé le 23 avril son "Opa" sur l’industrie du meuble et du design européen. La déclaration de Koelnmesse présentant le salon de janvier 2022 comme la vitrine du redémarrage est interprétée comme un défi direct à Milan.
Source : IL CORRIERE DELLA SERA (24 avril)