Promosalons vous parle n°40

Promosalons vous parle poursuit son rôle de veille internationale. Cette fois-ci, nous avons assisté au forum économique à Madrid. Première initiative européenne organisée par CCI Franco-Espagnole en collaboration avec l’IFEMA pour promouvoir la réflexion sur comment accélérer la reprise des secteurs économiques en favorisant la participation des entreprises aux foires, salons et congrès.

A l’occasion de cette réunion hybride ont été présentées des idées, des études et des retours d’expériences sur des initiatives d’entités espagnoles et françaises, pour mettre en valeur les salons comme élément clés pour la réactivation des économies.

Un nouveau paradigme

Le phénomène digital s’est fortement accéléré en raison de la COVID-19. Le modèle des salons avait peu évolué et la contrainte liée à la pandémie a offert cette opportunité d’amplifier son business à une audience globale. Cette digitalisation n’est pas seulement pour les salons, foires et congrès, mais aussi pour toute la structure économique dans laquelle il est nécessaire d’établir des alliances et d’offrir des marchés alternatifs pour devenir plus compétitifs et se rapprocher des nouvelles audiences.

Les défis

La crise liée au COVID-19 a joué un rôle d’accélérateur digital. De ce fait, beaucoup d’entreprises offrent des formats digitaux dans cette période mais risquent de saturer les canaux digitaux. Les entreprises deviennent de plus en plus exigeantes. Il sera donc indispensable d’offrir un contenu de qualité. Les retours d’expériences montrent que les formats digitaux ont besoin de la fonction de networking qui n’est pas toujours bien développée. Plusieurs entreprises sont en phase de test pour répondre à ce besoin.

L’étude de l’UFI

L’UFI a réalisé une étude Baromètre de l’activité des salons auprès de 62 pays, dans laquelle la majorité des visiteurs et exposants souhaitent reprendre une activité de salons en présentielle. L’UFI a également effectué une mise à jour sur l’impact économique de l’industrie des salons à cause du COVID19. Quelques chiffres à retenir :

  • Plus de 158 milliards d’euros (USD 180 billions) de dommage à l’industrie des événements.
  • 1.9 million d’emplois affectés liées à l’activité
  • 260 milliards d’euros (USD 296 billions) de contrats non signés.

Les points à retenir

Selon l’étude de l’UFI, les entreprises continuent à avoir besoin d’exposer leurs produits. Les salons leur sont nécessaires pour réaliser du networking et créer de nouvelles possibilités de business.

L’IFEMA travaille pour que les salons deviennent de plus en plus indispensables pour la création d’une synergie innovatrice, créative et qui apporte une valeur ajoutée aux nouvelles alliances.

Une reprise en presentielle selon les pays européens comme l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne est estimée pour tous les événements internationaux à partir du deuxième trimestre de 2021. Selon les experts réunis, les formats digitaux devraient se poursuivre.