Promosalons vous parle n°37 Royaume Uni

Situation sanitaire

Au 30 septembre, le nombre de cas au Royaume-Uni avait atteint un total de 453 264 pour 42 143 décès. Après avoir atteint un pic en avril puis une baisse à la suite du confinement, le nombre de cas est reparti à la hausse à partir du mois de juillet, avec une accélération à partir d’août.

Mercredi 30 septembre, 7 108 cas avaient été répertoriés. Il faut cependant noter que beaucoup plus de tests sont réalisés depuis le printemps, d’où la hausse des cas reportés. En effet, les tests en masse n’étaient pas disponibles avant la mi-mai et les chiffres officiels du nombre de cas durant la première vague étaient sous-estimés.

Déplacements internationaux

Il n’y a actuellement pas de restrictions pour les voyages en France depuis le Royaume-Uni. Le test de dépistage PCR n’est pas obligatoire pour les déplacements entre la France et le Royaume-Uni. Cependant, certaines compagnies de transports peuvent demander aux voyageurs une attestation sur l’honneur signalant qu’ils n’ont pas de symptômes.
Une quarantaine n’est nécessaire que pour les Français souhaitant se rendre au Royaume-Uni.

De nouvelles mesures

Alors que la rentrée des classes et des universités a eu lieu, de nouvelles mesures ont été prises en Angleterre (avec des mesures plus spécifiques dans certaines régions du nord plus touchées) afin de limiter la propagation du virus mais aussi éviter un nouveau confinement.

Le port du masque est désormais obligatoire dans les magasins et les transports. Le télétravail est à nouveau recommandé. Les pubs et restaurants qui avaient pu réouvrir début septembre en respectant des distances de sécurité doivent désormais fermer à 22h, les mariages sont limités à 15 personnes et il est interdit de se rassembler à plus de 6 personnes.

Le premier ministre Boris Johnson s’est exprimé ce mercredi pour rappeler à la population de respecter ces règles afin d’éviter un nouveau confinement, argumentant que dans le cas contraire, le nombre de cas pourrait atteindre 10 à 50 000 cas quotidiens d’ici octobre alors que l’hiver et ses différents virus arrivent.

Salons

Du point de vue de la filière événementielle, aucune directive claire n’est donnée par le gouvernement concernant l’organisation des évènements de plus de 30 personnes. Alors que la date du 1er octobre était auparavant annoncée pour la reprise du secteur, le premier ministre et son équipe ont fait marche arrière due à la résurgence du virus. Selon le gouvernement, il est fort probable que toutes ces mesures restent en place jusqu’en mars 2021.

Source : Consulat Général de France à Londres