Optimisme à modérer

Les 20, 23 et 29 mars derniers, trois classements mondiaux sont parus et ont chacun fait souffler un vent d’optimisme sur la destination France et plus spécifiquement Paris-Ile de France.

Le premier, celui de Tripadvisor des "Travellers’ Choice Awards Destinations" qui, pour la première fois depuis 2013, a placé Paris en 1ère place du classement devant Londres et Rome.

Le deuxième, les résultats produits par l’OTCP* venant confirmer la reprise de la fréquentation amorcée en 2017, avec plus de 23 millions d’arrivées hôtelières à Paris, soit une hausse de 11% versus 2016.

Le troisième enfin, exposé lors d’une conférence tenue à la CCI Paris Ile-de-France le 28 mars, introduite par son Président, Didier Kling, et conclue par le secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la cohésion des territoires, M. Julien Denormandie. Ce classement résulte d’une étude commanditée chaque année par Paris - IIe de France Capitale Economique et réalisée par KPMG, qui positionne Paris en 3ème position (avec une remontée spectaculaire) derrière Londres et Singapour en matière de place pour les investissements stratégiques, en particulier qualifiés de "greenfield".

La question que je pose est à la fois l’impact de cet environnement favorable pour le business et le développement de nos salons, probablement positif, mais aussi la contribution qu’apportent nos salons à ces résultats, qui me semble minimisée.

Dans nos activités, la situation est plus contrastée, plus nuancée. Tandis que, à l’image de "grands pays d’Europe", l’Allemagne progresse de 21% en 2017 dans le tourisme de loisirs, c’est aussi l’un des pays où nous subissons les plus forts revers face à une concurrence accrue et un soutien des pouvoirs publics allemands qui conforte ces positions. Comme en 2016, année post-attentats, je crois qu’il ne faut pas laisser l’arbre cacher la forêt et qu’il faut réagir avec des moyens adéquats et des soutiens effectifs à notre filière. L’auto-satisfaction et l’auto-congratulation risquent de ne pas suffire.

Corinne Moreau
Directeur Général de Promosalons

*Office du Tourisme et des Congrès de Paris