Promosalons vous parle N°3 : Spécial Corée

La Corée du sud et ses 51,4 Millions d’habitants font aujourd’hui figure de modèle dans la gestion de la crise sanitaire mondiale. Evidemment, cela aura un impact important sur l’activité de ce pays en matière évènementiel et salons professionnels en particulier.

Note sur la situation actuelle du Coronavirus en Corée du Sud Et son impact sur notre secteur

La Corée du sud et ses 51,4 Millions d’habitants font aujourd’hui figure de modèle dans la gestion de la crise sanitaire mondiale. Evidemment, cela aura un impact important sur l’activité de ce pays en matière évènementiel et salons professionnels en particulier.

Télécharger ici le tableau sur la situation en Corée du Sud vis à vis du COVID 19

Après avoir été le 2e pays le plus touché derrière la Chine, la Corée a reculé, aujourd’hui, au 36e rang, avec 10 801 personnes contaminées, 252 décès (taux de létalité de 2%) et 9217 personnes guéries.
Cette décélération est due à un recours à un dépistage massif de la population (plus de 640 000 tests ont été effectués, soit plus de 1,3% de la population), combiné à une recherche active des chaines de contamination, notamment par l’utilisation des données des personnes infectées (utilisation de la carte bancaire, bornage du téléphone portable, images de vidéosurveillance) permettant de tracer leurs déplacements. La Corée n’a pas recouru au confinement généralisé de sa population.

Ce lundi, il y a huit cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19), venant tous de l’étranger (étudiants revenant de pays comme les USA ou la Chine…).Télécharger ici le tableau des cas importés en Corée du Sud

Le pays est sur le point d’assouplir ses directives de distanciation sociale en vigueur depuis un mois dans un contexte de ralentissement marqué des nouvelles infections. Daegu, la région la plus touchée par le virus du pays, ne compte plus de nouveau cas. La ville située à 300 km au sud-est de Séoul représente 64% du total des patients contaminés par le Covid-19 en Corée du Sud.

Le gouvernement a annoncé ce lundi son intention de rouvrir les écoles à partir de la semaine prochaine, plus de deux mois après leur fermeture par mesure de précaution contre l’épidémie. La rentrée scolaire virtuelle était déjà mise en place depuis le 6 avril.

Les élections législatives en Corée du Sud se sont déroulées le 15 avril sous haute surveillance sanitaire. Le parti au pouvoir a remporté une majorité confortable aux élections législatives pour sa gestion efficace de l’épidémie.

Alors que l’impact sanitaire semble désormais relativement maitrisé, l’économie coréenne devrait être touchée de plein fouet via l’activité exportatrice et la baisse de la demande interne. Sont concernées en premier lieu les PME locales. Des secteurs comme le tourisme ou l’automobile, notamment, sont déjà en difficulté. Pour faire face, les autorités coréennes sont prêtes à user de leurs marges de manœuvre budgétaires et monétaires.

Salons annulés ou reportés

Le COVID-19 a touché de plein fouet le secteur événementiel et le marché des salons professionnels.
Les calendriers des parcs de Séoul, COEX et KINTEX, n’ont accueilli aucun salon en mars et avril . En Corée, l’épidémie n’est pas considérée comme « cas de force majeure ». Les salons annulés doivent payer 100 % de leur facture au parc. Les salons doivent également rembourser les frais aux exposants. Il y a des conflits actuellement entre les organisateurs de salons et les parcs (COEX et KINTEX sont durs et peu flexibles). Comme la situation de l’épidémie est bien maitrisée, les salons reprennent dans la plupart des grands parcs d’exposition en Corée dès le mois de MAI (COEX, KINTEX et BEXCO etc.)

Quelques salons principaux prévus dans les prochains mois :

Toutes les mesures seront obligatoires pour minimiser le risque de propagation sur les salons.
Pour information, les mesures prises par COEX sont les suivantes, elles s’appliquent dès le mois de mai :

Measures to Prevent Outbreaks :

  • Thermal imaging cameras and hand sterilizers installed within, and at the entry, of the exhibition halls and meeting rooms (30 sterilizers, 4 thermal imaging cameras)
  • Air quality monitored every 2 hours with air purification done every 15 minutes
  • Disinfection carried out twice a day within our exhibition halls, meeting rooms, restrooms, door handles
  • Additional medical staff and police officers dispatched within our center
  • Disease preventive education offered to our employees and Suppliers

De plus, COEX et KINTEX prévoient également (optionnel) l’installation d’un AIR SHOWER à l’entrée du salon pour désinfecter les passages vers le salon. Le nombre de passages sera également limité pour garder la distance.

Par ailleurs, de nombreux organisateurs coréens développent les VIRTUAL EVENTS (Webinars, Zoom et d’autres).

Ce thème fera l’objet d’un numéro spécial très prochainement. Promosalons travaillant étroitement avec le groupe ORANGE (secteur développement de projets et Innovations) pour connaître les initiatives actuelles (contextuelles) et futures (strucuturelles).