Jean-Claude Girot, Commissaire Général du Mondial Paris Motor Show

Pour ses 120 ans, le Mondial de l’Auto s’est réinventé. L’édition 2018 du désormais Mondial Paris Motor Show est, de l’avis de tous, une réussite qui valide le choix d’un projet ambitieux.

Le Mondial s’est déroulé du 4 au 14 octobre 2018. Les changements annoncés ont-ils été porteurs ?

Nous avons pris des risques en changeant le visage de cette manifestation et en réduisant sa durée. Les résultats nous montrent que nous avons fait les bons choix. Nous avons accueilli 500 exposants, soit 2,5 fois plus qu’en 2016, plus d’un million de visiteurs, dont beaucoup de nouveaux, et notamment la jeunesse, et plus de dix mille journalistes. Les retombées dans les médias et sur les réseaux sociaux ont été bien plus larges qu’auparavant. Selon leurs propres termes, les constructeurs ont « fait un carton ». Renault, par exemple, revendique une commande toutes les cinq minutes !

Vous avez réuni plusieurs évènements à la Porte de Versailles. Pouvez-vous nous les décrire ?

Le Mondial Paris Motor Show rassemble le Mondial de l’Auto, le Mondial de la Moto, le Mondial de la Mobilité, Mondial.Tech et Mondial Limited. En se tenant à nos côtés, le Mondial de la Moto a retrouvé un nouveau souffle et a drainé davantage de visiteurs. Création 2018, Mondial.Tech est un salon BtoB de six jours, dédié à l’innovation. Son programme très riche a dynamisé le Mondial. 127 conférences ont eu lieu, dont la prestigieuse conférence Tomorrow in Motion, réunissant les principaux dirigeants de l’automobile, du transport, de la tech et de l’énergie.

Nous avons aussi inauguré le Mondial.Tech Startups Awards, le plus grand concours destiné aux start-ups du secteur de la mobilité, sans oublier la Soirée Mondial Women, consacrée aux femmes ayant décidé de faire carrière dans les filières automobile, moto, mobilité et tech. Avec Mondial Limited, c’était la première fois que l’on exposait des véhicules de luxe sur un même espace. Le public a eu accès à des voitures exceptionnelles et les constructeurs ont enregistré des commandes inattendues. Quant au Mondial de l’Auto, il a proposé une expérience renouvelée aux visiteurs grâce à des stands innovants et une part de divertissement, avec des spectacles et animations interactives.

Vous avez également opté pour des évènements hors les murs de la Porte de Versailles. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le 30 septembre, nous avons organisé une Parade des 120 ans dans les rues de Paris avec, pour point d’orgue, la place de la Concorde privatisée exceptionnellement. Le public a pu admirer 230 véhicules qui ont marqué l’histoire de l’automobile et de la moto. Renault et Peugeot Motocycles célébraient aussi leurs 120 ans et Citroën ses cent ans. Nous avons par ailleurs installé un centre d’essais de véhicules verts sur la place de la Concorde.

Une dizaine de constructeurs ainsi qu’Engie et Air Liquide ont présenté les nouvelles gammes de véhicules électriques, hybrides, hydrogène et GNV et les nouvelles solutions énergétiques. Eux aussi ont enregistré des commandes imprévues. Nous avons par ailleurs installé deux pop-up stores, à la gare Saint-Lazare et au BHV, où Seat a choisi de s’installer. Cette initiative a apporté une forte visibilité au salon et à ce constructeur. Enfin, la veille du salon, Emmanuel Macron a organisé un dîner à l’Elysée avec les grands dirigeants du secteur, preuve que le Mondial joue à ses yeux un rôle crucial pour le rayonnement de la France.

Promosalons vous a accompagné dans des opérations de relations presse, de relations publiques et de notoriété à l’international. Quels en ont été les bénéfices ?

Les délégations de Chine, de Corée, des États-Unis, d’Inde et du Japon ont organisé pour nous des conférences de presse et des rendez-vous avec des acteurs majeurs de leurs pays : constructeurs, institutionnels, journalistes... Avoir des interlocuteurs sur place est un atout de poids pour toucher les bonnes cibles, favoriser la mise en relation, optimiser nos missions et faciliter les échanges… Leur appui est indispensable pour augmenter l’aura du salon à l’international. Notre collaboration va se poursuivre pour 2020 !