Éric Pierrejean, Président de JEC Group

JEC Group est l’entreprise de référence mondiale dédiée au développement et à la promotion du secteur des matériaux composites. Son Président, Éric Pierrejean, nous dévoile les orientations stratégiques du groupe et de ses événements.

  • Vous présidez JEC Group depuis deux ans. Quelles impulsions avez-vous souhaité lui donner ?

Éric Pierrejean : J’ai souhaité poursuivre ce qui fait le succès de notre groupe depuis plusieurs décennies, à savoir la complémentarité entre nos activités médias et évènementielles.

Nous éditons le premier magazine du secteur des matériaux composites, JEC Composites Magazine, et organisons les rendez-vous annuels de référence de cette industrie. À ces deux piliers s’ajoute la dimension digitale. Depuis quelques années, nous mobilisons la plus grande communauté de notre secteur sur les réseaux sociaux.

Au travers de ces différents canaux, nous assurons une double mission : d’abord offrir aux acteurs de la chaîne de valeur un lieu d’information et de rencontres ; ensuite promouvoir les matériaux composites et leurs applications auprès d’un public plus large, issu par exemple de l’automobile, de l’aéronautique, de l’énergie, du design ou du sport. Nous sommes également très attachés à la promotion de l’innovation et nous pilotons des programmes mondiaux sur ce thème.

Nos Innovation Awards sont très attendus par les professionnels. Nous avons notamment créé des Prix pour les start-ups sur nos évènements parisien, américain et coréen. Ils récompensent l’innovation technique mais également entrepreneuriale.

  • En plus de votre évènement phare à Paris, JEC World, vous organisez des salons et conférences dans le monde. Quelle est votre stratégie de déploiement à l’international ?

É. P.  : Nos choix sont guidés par le potentiel des marchés abordés. Nous organisons trois évènements annuels : le salon leader international, JEC World, a lieu en mars à Paris. JEC Forum Bangkok, qui conjugue exposition, conférence et business meetings, a lieu en juillet. JEC Asia, qui devient JEC Korea en 2020, se tient depuis trois ans en Corée, en novembre. La Corée présente en effet une industrie particulièrement dynamique, riche de différents secteurs d’application. C’est le salon majeur de la région Asie Pacific dans notre domaine.

Nous organisons aussi des évènements ponctuels sur des thématiques spécifiques, comme Forum Sport et Forum Construction aux États-Unis. Enfin, nous sommes partenaires des principaux salons du secteur en Chine et en Inde.

  • Promosalons accompagne la promotion de vos événements depuis dix ans. En quoi cette collaboration est-elle importante pour vous ?

É. P. : Nous utilisons l’ensemble du panel d’expertise proposé par le réseau, à savoir la recherche de visiteurs et d’exposants pour nos trois salons annuels, ainsi que la co-organisation de JEC Korea.

Nous nous appuyons sur le savoir-faire des délégations pour développer la notoriété de nos événements et les retombées médiatiques dans leurs pays respectifs. Nous pouvons compter sur leur expertise locale, leur capacité à qualifier des bases de données professionnelles sur nos secteurs, à assurer les relations presse et publiques, la traduction mais aussi la personnalisation de nos messages… sans oublier l’identification, la qualification et la gestion des top acheteurs.

  • Vous avez noué un partenariat fort pour l’organisation de votre salon en Corée. Quel bilan en tirez-vous ?

É. P. : Lorsque nous avons décidé de délocaliser JEC Asia de Singapour à Séoul, l’appui de l’équipe coréenne a été déterminant. Elle nous a aidés à identifier les bons interlocuteurs, à obtenir des soutiens cruciaux et à mobiliser les entreprises coréennes. Elle a également fait le lien avec les autres délégations de la région.

Les résultats 2019 sont très satisfaisants, avec une fréquentation stable malgré un contexte économique et politique tendu régionalement. De nombreux contrats et engagements ont été signés pendant le salon, représentant des milliards de dollars d’investissements dans l’industrie des matériaux composites sur les dix ans à venir. Au-delà du succès du salon coréen, ce sont tous nos évènements qui jouissent désormais d’un plus grand rayonnement en Asie.

Je ne peux qu’encourager les organisateurs à penser au réseau Promosalons pour co-organiser leurs « géoclonages ». Cette coopération génère des retombées très positives, non seulement pour les évènements géoclonés mais aussi pour ceux organisés en France.

Je profite de cette tribune pour présenter tous mes voeux aux équipes et aux membres de Promosalons. Très bonne année 2020 à tous !