LE MARCHE JAPONAIS

Potentiel marché

(publié le 25/07/2016)

Le Japon

Doté d’une forte capacité à surmonter les crises économiques et climatiques, le pays du Soleil-Levant reste la troisième puissance mondiale. Avec une économie très dépendante du commerce extérieur, le Japon continue d’être un partenaire commercial privilégié et l’un des principaux pays participants à nos salons.

Voir les autres Dossiers pays

Le « pays du Soleil-Levant » possède un PIB de 4 601 milliards de dollars en 2015 et se place au rang de troisième puissance mondiale après les États-Unis et la Chine. Malgré une dette publique très élevée, due entre autres aux dépenses de la sécurité sociale, le Japon est la deuxième puissance financière au monde avec des réserves importantes de liquidités notamment grâce à l’épargne des ménages ($13 828 Mds) et à son fond de pensions gouvernemental, le GPIF, le plus grand au monde ($1 095 Mds).

Premiers dans les secteurs de l’industrie

Fort d’une population de 127 millions d’habitants au pouvoir d’achat parmi les plus élevés au monde, le Japon connaît une consommation soutenue. Son économie est majoritairement basée sur les secteurs des services (72% du PIB) et de l’industrie (27%). Le Nippon possède une réelle avance technologique et domine les secteurs de l’automobile, de la robotique, des biotechnologies, des nanotechnologies et des énergies renouvelables. L’agriculture, qui ne représente qu’1% du PIB japonais, est pourtant hautement subvention- née et protégée pour des raisons politiques et sociales.

Une économie dépendante du commerce extérieur

Disposant de peu de ressources naturelles, l’archipel est dépendant du commerce international pour se fournir en matières premières et en ressources énergétiques (40% de ses importations).

Quatrième importateur et exportateur mondial de marchandises (2014), le Japon dispose d’une balance commerciale déficitaire à hauteur de $23 635 Mds.
Les principaux pays clients du Japon sont les États-Unis (20%), la Chine (17%) et l’Union Européenne (10%). Pour les pays fournisseurs, en revanche, la Chine se situe en première position avec 25% des importations japonaises, l’U.E. occupe la deuxième place avec 11%, suivie de près par les États-Unis avec 10%.

France-Japon, une relation commerciale forte

Le Japon est le 2e partenaire commercial de la France en Asie. En 2015, les entreprises japonaises ont importé pour $5,2 Mds de produits français, issus des secteurs des hydrocarbures (32%), de l’agroalimentaire (9%) et des matières premières minérales (8%). Parallèlement, $9,5 Mds de marchandises nippones ont été exportées en France, principalement des véhicules et composants automobiles (21%), des machines industrielles (21%) et des équipements électriques et électroniques (18%).

Les liens commerciaux étroits entre nos deux pays se traduisent naturellement par une participation importante des japonais sur les salons français : le Japon est en 8e position des pays visiteurs, avec près de 17 000 professionnels qui se rendent chaque année sur les salons en France (voir p. 4).

Sources : JETRO / Ministère des Affaires étrangères et du Développement international