Les salons B2B, facteur d’attractivité

Et si les salons professionnels étaient vraiment reconnus comme un facteur d’attractivité de la France en tant que tel ?

La mission que nous avons conduite en janvier, à l’occasion des salons de Mode et Maison (cf Zoom page 8), en fut une parfaite illustration. Convaincre, dans une période complexe, vingt relais d’opinion de 4 pays stratégiques de participer à un programme leur permettant de découvrir à la fois nos salons internationaux, la dynamique économique qu’ils abritent, et même plus qu’ils stimulent, tout en découvrant ou revisitant Paris et ses Trésors… quelle évidence !

Arriver assez simplement à faire comprendre le lien très direct entre une place, un secteur économique et les évènements de référence qui s’y tiennent et qui sont de véritables catalyseurs du marché et des tendances, des lieux d’intermédiation entre acteurs privés et publics… et tant d’autres missions encore.

Chaque année, les salons internationaux favorisent également la venue de près de 710 000 entrées de visiteurs et de plus de 40 000 exposants étrangers qui, nous le savons, génèrent avec les congrès des retombées directes et indirectes d’environ 7,5 milliards pour notre pays. Dans une période où l’objectif du gouvernement, comme annoncé récemment par Jean-Marc Ayrault, est de passer de 84 à 100 millions de touristes, alors même que la destination France a fortement pâti des attentats de 2015 et que d’autres destinations consacrent des moyens importants pour attirer davantage de touristes, nous avons aussi une pierre à apporter à l’édifice.