Le potentiel du marché de l’Europe de l’Est

Potentiel marché

(publié le 23/07/2015)

L’Europe de l’Est

Pays aux multiples points communs, les délégations de la zone de l’Europe de l’Est travaillent main dans la main depuis des années pour promouvoir les salons professionnels français. Nous avons voulu, pour ce nouveau numéro de la lettre Promosalons, vous livrer un focus sur cette zone nouvellement coordonnée par Olivier Médros, délégué pour la Croatie.

Voir les autres Dossiers pays

Après 5 années de crise, la majorité des pays de la zone retrouve des taux de croissance positifs. Selon les estimations, cette tendance se confirmera pour tous en 2016. Cependant, il est important de garder à l’esprit que la zone comporte deux groupes de pays : ceux dont le PIB annuel est supérieur à 7000 $/hab. à l’économie diversifiée, axée sur de nombreux secteurs et ceux dont la croissance économique dépend d’un seul et même secteur, celui de l’agriculture.

Relations privilégiées avec le reste de l’Europe

Avec plus de la moitié des pays faisant partie de l’Union Européenne, la zone entretient des relations commerciales privilégiées avec le reste de l’Europe. Notamment grâce aux multiples subventions qui favorisent les investissements dans les secteurs concernés.

Trois secteurs phares pour la zone Europe de l’Est

Les secteurs clés de ces 13 pays sont les Services, l’Industrie et l’Agriculture.
Le secteur des Services correspond à plus de la moitié du PIB pour chacun des pays. Le tourisme et l’hôtellerie y représentent une part capitale (plus de 50%). Les nouvelles technologies et la R&D se développent de plus en plus grâce à une main d’œuvre très qualifiée et relativement bon marché.

Le secteur de l’industrie, quant à lui, dispose de plusieurs domaines forts, comme ceux de l’équipement automobile, la construction, les chantiers navals avec l’industrie de pointe et mécanique (Croatie 6e pays constructeur de bateaux au monde / Industrie mécanique premier secteur en Rép. Tchèque) et enfin le secteur du textile, très présent en Bulgarie et Roumanie.

Dans le secteur agricole les productions céréalières et de fruits & légumes sont les plus fortes du marché (la Pologne est leader européen dans l’exportation de Fruits & Légumes). Les industries forestière et viti-vinicole se développent aussi très rapidement.

Ainsi, il existe beaucoup de similitudes entre chaque pays de la zone mais ils possèdent chacun leurs propres spécificités sectorielles, d’où leur complémentarité.