Le Marché sénégalais

Potentiel marché

(publié le 4/05/2017)

Sénégal

Stable et accueillant, avide de modernisation, le Sénégal connait aujourd’hui une croissance dynamique, soutenue par des partenariats internationaux. Avec, au premier plan, une grande proximité culturelle et économique avec la France.

Voir les autres Dossiers pays

Pays de la Téranga, mot désignant son sens unique de l’hospitalité, le Sénégal est réputé être l’un des pays les plus accueillants au monde. Sa stabilité politique, sa tradition démocratique et sa volonté de réforme, reconnues par les observateurs internationaux, en font un pays attractif pour les affaires et les investissements. Situé sur la façade atlantique du continent africain, doté d’infrastructures portuaires et aéroportuaires modernes, le Sénégal est une porte d’entrée privilégiée en Afrique de l’Ouest. Son économie se situe au 4e rang de cette région après le Nigéria, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Un pays en construction

Face aux besoins criants en infrastructures, le pays a lancé de nombreux projets depuis les années 2000, en s’appuyant sur des partenariats public-privé. Ecoles, hôpitaux, aéroports, routes, lieux culturels… les chantiers sont innombrables et dopent la croissance (6,5% en 2015). Par rapport aux autres pays du continent, le Sénégal est pauvre en ressources naturelles, mais davantage industrialisé, grâce à la présence de multinationales, essentiellement françaises et américaines. L’essentiel de sa richesse provient des services et de la construction. Ces activités se concentrent à Dakar et dans sa périphérie, qui regroupent un quart de la population. Les services (tourisme, transport, communications…) représentent plus de 50% du PIB. L’économie repose par ailleurs fortement sur le secteur primaire (pêche, secteur minier et agriculture), qui constitue 60% des exportations du pays. Pour la plupart des produits transformés, le Sénégal reste dépendant des importations.

La France, premier partenaire

La France est de loin le premier partenaire du Sénégal. Elle arrive en tête de ses clients, de ses fournisseurs et de ses investisseurs. Les échanges entre les deux pays (853 M€ en 2015) sont favorables à la France, avec un excédent commercial de 681 M€ en 2015. Les entreprises françaises génèrent près du quart du PIB du Sénégal. Ses autres partenaires importants sont l’Inde, l’Italie et, de plus en plus, la Chine, pays vers lequel les exportations sénégalaises ont quadruplé entre 2014 et 2015.