Le marché norvégien

Potentiel marché

(publié le 18/06/2014)

La Norvège

Grâce notamment à ses ressources en pétrole et gaz naturel, la Norvège est l’un des pays les plus riches du monde et les perspectives de promotion pour un salon français y sont favorables...

Voir les autres Dossiers pays

L’économie florissante de la Norvège s’explique en partie par la découverte et le développement de ses réserves naturelles sur la côte : elle est devenue le 3e exportateur mondial de gaz et le 6e exportateur de pétrole, ce qui lui permet de dégager un budget en excédent de plus de 10% du PIB. Les actifs des fonds pétroliers représentent plus de 170% de son PIB, soit environ 1,5% de la capitalisation boursière mondiale.

L’économie du pays présente une croissance proche de 3% en 2011 et 2012, tirée essentiellement par la consommation privée. En 2014 elle devrait atteindre 2% .
Une augmentation salariale de 3 à 4,5% depuis trois ans explique le pouvoir d’achat très élevé des Norvégiens.

Par ailleurs, la Norvège présente un excédent commercial de 43,5 milliards d’euros avec plus de 60 milliards d’euros en importation (niveau record en 2013). Si l’Europe représente 70% de son commerce, l’Asie devient un fournisseur incontournable*.
La Norvège entretient des liens étroits avec l’Union Européenne via l’Espace économique européen et l’espace Schengen, pourtant elle a refusé deux fois, par référendum, de l’intégrer.

La Norvège, dotée d’un fort pouvoir d’achat, représente un marché d’excellence pour l’activité des salons. Le potentiel du pays ainsi que sa solvabilité font des professionnels norvégiens une cible convoitée.
Le dynamisme de certains secteurs d’activité et leurs perspectives de développement représentent un enjeu important pour Paris et ses salons, dans des secteurs porteurs tels que l’agroalimentaire, le BTP et l’environnement.

* Source : Service Economique d’Oslo