LE MARCHÉ DES SALONS JAPONAIS

L’envergure des salons locaux

(publié le 25/07/2016)

Le Japon

Doté d’une forte capacité à surmonter les crises économiques et climatiques, le pays du Soleil-Levant reste la troisième puissance mondiale. Avec une économie très dépendante du commerce extérieur, le Japon continue d’être un partenaire commercial privilégié et l’un des principaux pays participants à nos salons.

Voir les autres Dossiers pays

Le gouvernement japonais promeut et soutient le secteur MICE à travers des actions de communication menées par l’Agence du Tourisme Japonais et les salons eux-mêmes.

Selon une étude de benchmark inter- national de places dans les secteurs des congrès et salons*, Tokyo se classe en seconde position juste après Paris pour l’accueil des salons de plus de 500 exposants (50 manifestations qui accueillent 3,8 millions de visiteurs). Toutefois, seuls deux salons au Japon sont mondialement connus dans leur secteur, le Foodex Japan (76 000 visiteurs, 3 000 exposants représentant 78 pays) et le Tokyo Motor Show (850 000 visiteurs, 160 exposants représentant 11 pays). Ces manifestations sont organisées en grande majorité par les associations professionnelles des secteurs concernés.

Compte tenu du faible rayonnement international des salons japonais, les professionnels nippons sont nombreux à se rendre sur les manifestations étrangères. Malgré l’éloignement géographique et culturel de nos deux pays, l’archipel nippon est le 8e pays visiteur des salons français, avec une prédilection pour les secteurs de la mode, du textile, de la culture et du vin. L’aéronautique et le nucléaire sont également des marchés où le savoir- faire et la qualité française sont reconnus.

*Etude partenariale réalisée en 2015 par la CCI Paris IDF, le Comité des Expositions de Paris, Promosalons, l’OTCP, l’Unimev, VIPARIS, Atout France, la DGE, le CRT Paris IDF et ADP.