La mobilité connectée dans le Grand Paris : Opportunités pour les entreprises allemandes

Promosalons et Paris Region Entreprises ont organisé le jeudi 29 juin 2017 à Düsseldorf une opération de promotion de la région Île-de-France et de ses salons internationaux afin de renforcer et promouvoir l’attractivité économique de la région capitale.

La manifestation avait pour objectif de présenter aux entreprises et à la presse spécialisée allemandes les évolutions du transport, de la logistique et de la mobilité, notamment dans le cadre du projet « Grand Paris ». Ce programme de modernisation (estimé à 28 milliards d´euros) contribuera à la transformation de l’agglomération parisienne en une « Smart City », qui générera des opportunités d’investissements pour les entrepreneurs allemands. 80 professionnels issus du transport, de la mobilité et de la logistique, tout comme des acteurs institutionnels et de la presse professionnelle, ont assisté à cet événement.

La mobilité : le marché du futur !

« Les évolutions dans le secteur de la mobilité représentent les évolutions du futur. ». Dominique CHERPIN, Directeur général de Promosalons Allemagne introduit par cette phrase les présentations des experts de la mobilité, des intervenants du Grand Paris et des différents dirigeants des salons professionnels internationaux du transport, de la logistique, de l´automobile et de l´environnement.

Romain ERNY, Business Development Manager Transportation & Industry chez Paris Region Entreprises, a précisé que la mobilité en Île-de-France était un secteur clé, avec plus de 40 millions de déplacements dans la région. Les deux priorités des pouvoirs publics sont actuellement de réduire la congestion et la pollution liée à la mobilité motorisée. Quatre tendances se détachent : la mobilité personnalisée de masse (avec le Grand Paris Express), la mobilité électrique notamment pour les transports en commun, la mobilité connectée et autonome, et la mobilité de service comme AutoLib, le carsharing et le covoiturage.

Corinne MOREAU, Directrice générale de Promosalons, a présenté les nombreux atouts des salons professionnels français pour les entreprises allemandes : « Tout comme l’Allemagne, la France est un grand pays organisateur de salons : plus de 450 événements internationaux y sont organisés chaque année, dont 320 professionnels et 250 à Paris Île-de-France, ceci dans de multiples secteurs. L’une des fortes caractéristiques de ces salons est de véritablement rassembler le monde puisqu’un visiteur sur trois provient de l’international et près de 50% des exposants sont internationaux. Historiquement, l’Allemagne est l’un des tout premiers clients des salons français : près de 32 150 visiteurs et 3 210 exposants allemands se rendent chaque année sur les salons en France.  »
Elle a également souligné que la France concentrait une offre importante de salons dans les secteurs de l’environnement, du transport et de la logistique. « Nous invitons les professionnels allemands de ces secteurs à venir nombreux sur les salons français. Ils représentent indéniablement une plateforme idéale pour conquérir des marchés à l’export, rencontrer les acteurs internationaux et appréhender les innovations, en particulier dans les multiples domaines qui concurrent à la mobilité. ».
Qui plus est, les salons français sont un media rentable pour les entreprises qui y exposent. « Une étude réalisée par l’Unimev (l’union française des métiers de l’événement), a démontré qu’1 euro investi par un exposant pour participer à un salon en France offre un retour sur investissement (ROI), en termes de ventes, de 10 euros dans les dix mois suivant l’événement. »

L’impact du « Grand Paris » sur les salons professionnels et le marché du transport français

Gaëlle PINSON, Chef de projet « Valorisation Numérique » du Grand Paris a présenté l’ambition et l’histoire de ce projet d’envergure puis a exposé les différentes thématiques en jeu : le transport, les commerces, le numérique et l’intermodalité.
Jean-Baptiste DEBUIRE, Responsable des achats à la Direction Industrie et Achats, a quant à lui, abordé les possibilités d´investissements dans ce projet, pour les acteurs allemands du secteur, à travers les différents appels d’offres. La Société du Grand Paris attribue des mandats à de grandes entreprises qui font elles-mêmes appel à des sous-traitants. En fin d’intervention il rappelle que ces appels d’offres sont publics et peuvent être consultés sur internet (par exemple sur : http://ted.europa.eu).

Le Dr. Christophe KÜHL, avocat au Barreau de Paris, a d’ailleurs expliqué aux industriels allemands comment répondre à ces appels d’offres du Grand Paris.

L´experte des transports publics et directrice du GIE - Objectif Transport Public, Sophie CASTAGNE, a détaillé les défis à relever pour Paris en tant que ville connectée et intermodale. « Paris devra entre autres faire face à l’augmentation de la population (qui devrait doubler d´ici à 2030) mais aussi mettre en place des transports en commun conformes aux normes environnementales.  »

Puis, Sarah GODOMEN, Responsable commerciale du Salon SITL (Semaine Internationale du Transport et de la Logistique) a présenté les technologies innovantes de la branche logistique & transport de marchandises pour le « Grand Paris ». «  Ses 12,5 millions de mètres carrés et 12 millions d’habitants font de la région Île-de-France la plus importante en matière de logistique. ».

Les Mobilités partagée, électrique, active, connectée et autonome ont été détaillées par Ross DOUGLAS, Fondateur et PDG du salon Autonomy. Il a annoncé un changement fondamental de nos modes de déplacement d´ici à 2025. « La mutation de la mobilité se manifestera particulièrement à travers la digitalisation : aujourd´hui nous utilisons les médias sous forme de services à la demande (par exemple le streaming) au lieu de les acheter. Le même phénomène se produira avec les moyens de transports. ».

Concernant les engagements environnementaux, Vincent ROUMEAS, directeur des relations internationales des salons Pollutec et World Efficiency a développé le thème de la mobilité verte. « Il est nécessaire d´inciter à l´utilisation du vélo, d’optimiser les possibilités de stationnement et de privilégier une mobilité plus souple et électrique. Les échanges entre les villes et les Start-Ups doivent également être encouragés.  ».

Enfin, Jean-Claude GIROT, Commissaire Général du Mondial de l’Automobile, a exposé les évolutions technologiques dans l’innovation automobile à travers la mobilité verte et connectée. Il rappelle également qu’« en 2018, le Mondial de l’Automobile et le Mondial de la Moto se réuniront et proposeront un agenda revisité, un contenu enrichi et de nouvelles promesses de rencontres avec des nouveaux rendez-vous grand public et professionnels. »

Ces présentations ont été complétées par les interventions de deux entreprises allemandes du transport qui se sont implantées en Île-de-France : Flixbus, pour le transport collectif et Free2Move, pour le carsharing. Raphaël DANIEL, attaché de Presse de Flixbus France et Flora BELLINA, Directrice de la plateforme de mobilité Free2Move ont expliqué pourquoi ils ont choisi l’Île-de-France et comment ils ont réussi leur implantation avec succès.

Les différentes présentations ont conduit à des échanges riches et intéressants entre les participants et les intervenants. Cette journée franco-allemande a montré l’attrait et le vif intérêt qu’ont les entreprises allemandes pour le thème de la mobilité et pour les opportunités d’investissement dans la région parisienne. Ce, notamment par le biais d’une participation à un salon professionnel français ou directement par l’implantation d’une filiale allemande sur place.

Photos de l´événement sur le lien suivant : https://www.flickr.com/photos/journeeconnecti