COMPRENDRE LE VISITEUR JAPONAIS

Portrait visiteur

(publié le 25/07/2016)

Le Japon

Doté d’une forte capacité à surmonter les crises économiques et climatiques, le pays du Soleil-Levant reste la troisième puissance mondiale. Avec une économie très dépendante du commerce extérieur, le Japon continue d’être un partenaire commercial privilégié et l’un des principaux pays participants à nos salons.

Voir les autres Dossiers pays

Peu à l’aise dans une discussion avec un étranger en rai- son, notamment, de la barrière de la langue, le professionnel japonais n’est pas très loquace et préfère être accompagné d’un interprète. Il favorise le voyage en groupe qui lui apporte un cadre rassurant.

Bénéficiant dans son pays de multiples services à la pointe des nouvelles technologies, le japonais s’attend à retrouver la même qualité de prestations en France et sur les salons français, comme la possibilité de ranger ses affaires dans des coffres automatiques, de recharger ses appareils mobiles sur des bornes électriques ou de se déplacer plus rapidement grâce à des tapis roulants dans les halls d’exposition.

Rigoureux, ponctuel et très organisé, il n’aime pas perdre son temps et vient sur les salons pour trois raisons majeures : découvrir les tendances et innovations de son secteur, apprendre de nouvelles techniques inconnues au Japon, et collecter des échantillons qu’il pourra présenter à son équipe pour prendre collectivement une décision d’achat.

Les japonais n’aiment pas dire non directement. En général, aucune décision n’est prise à la fin d’un entretien et la relation commerciale se réalisera lorsque la confiance sera établie. Au Japon, la prise de décision se fait par recherche du consensus, ce qui peut rendre parfois les négociations longues et frustrantes. Il ne faut donc pas s’attendre à des résultats immédiats et s’armer de patience.